L’autohypnose pour s’endormir, comment ça marche ?

L’autohypnose pour s’endormir, comment ça marche ?

L’auto-hypnose permet-elle de lutter contre l’insomnie ?

L’hypnose est de plus en plus utilisée pour lutter contre le stress et atténuer la douleur. Utiliser soi-même l’hypnose dans son lit est également très efficace pour ne plus compter les moutons. Et cela ne demande qu’un peu d’entraînement. Dès que l’on est absorbé par une activité au point d’oublier ce qui nous entoure, on est proche de l’auto-hypnose sans s’en rendre compte ! Cela veut dire que l’on se détache de l’environnement extérieur pour se plonger pleinement dans son vécu intérieur.

L’auto hypnose permet en effet de se couper en grande partie des stimuli extérieurs (bruits, lumières…) qui favorisent l’excitation et gênent le sommeil. Elle agit aussi sur les causes fréquentes de difficultés d’endormissement : le stress, l’anxiété ou les ruminations mentales.

Si vous avez du mal à trouver le sommeil, consulter un thérapeute en hypnose médicale peut être une bonne solution afin d’y remédier et ainsi retrouver un sommeil profond et réparateur.

Ce praticien pourra vous transmettre les techniques d’auto-hypnose les plus adaptées à votre situation.

L’auto-hypnose permet de s’endormir plus facilement

Pour trouver le sommeil, il existe des exercices d’auto-hypnose que l’on pourra facilement pratiquer chez soi et qui s’avèrent très efficaces. Une séance d’hypnose vous permettra d’apprendre ces exercices pour les reproduire ensuite chez vous, en les adaptant finement à votre cas spécifique. En voici à titre d’exemple trois qui sont très efficaces :

  • La respiration abdominale

En position de sommeil, les yeux fermés, on pratiquera la respiration abdominale :  il s’agit de gonfler le ventre à l’inspiration en prêtant attention à ce dernier, et de souffler lentement à l’expiration en ressentant le ventre se dégonfler. Cette technique, à la base de nombreuses pratiques de méditation et également utilisée en sophrologie, est idéale pour se détendre dans de nombreuses situations : d’un point de vue physiologique elle permet de faire descendre le diaphragme qui va ainsi masser les viscères et le nerf vague, occasionnant ainsi une profonde détente facilitant l’endormissement. Pour calmer les pensées qui tournent en boucle, utilisez l’image de la roue à aube d’un moulin qui tourne et charrie l’eau et qui freine peu à peu.

  • Le « Scan » corporel 

Toujours en position de sommeil, on portera attention aux différentes parties de son corps les unes après les autres en partant des pieds jusqu’à la tête : les pieds, puis les chevilles, les tibias, les genoux, etc. À chaque étape, on imaginera ses membres devenir très lourds et s’enfonçant dans le matelas, comme s’ils disparaissaient. A la fin, on se sentira totalement relaxé, on pourra quitter le flot des pensées, lâcher prise et entrer dans le sommeil .

  • Le coucher de soleil 

Pour vous détendre, imaginez un soleil qui se couche, les détails du lieu où vous l’observez. Pour vous rassurer, imaginez-vous dans un lieu calme, où il fait nuit et où vous aviez l’habitude de bien vous endormir : votre maison d’enfance, un lieu de vacances… Utilisez tous les sens pour vous y immerger le plus possible  : visualisez ce que vous aimez y voir, entendre, ressentir. Observez les couleurs du ciel, les nuances, de la plus claire à la plus sombre, jusqu’à la nuit noire. À chaque nouvelle couleur, l’hypnose est plus profonde… Bonne nuit…