You are currently viewing Comment se déroule une Thérapie Brève ?

Comment se déroule une Thérapie Brève ?

A quoi sert la Thérapie Brève ?

La thérapie brève systémique permet, dans un temps assez court, de résoudre la plupart des problèmes psychologiques. Elle est dite brève car elle ne nécessite pas un nombre élevé de séances (en général 5 à 10 séances, pas plus). Pour autant ses effets sont tout à fait durables dans le temps. Pour cela, elle étudie comment une personne entre en relation avec elle-même, avec les autres et avec le monde. Chacun construit la réalité qu’ensuite il vit.

Elle est orientée vers  la modification radicale de la perception des symptômes et la résolution des problèmes grâce à un recadrage qui va modifier la perception de la réalité et les réactions d’une personne.

Selon Epictète « Nous ne nous préoccupons pas des choses telles qu’elles sont véritablement, mais de l’opinion que nous en avons ».

Le changement des perceptions d’une personne conduira ainsi à un changement de ses réactions.

On pourrait dire que la thérapie brève est l’art de résoudre rapidement des problèmes compliqués par le biais de solutions qui peuvent paraître de prime abord simples. Les problématiques traitées peuvent être d’ordre individuel, familial, conjugal, professionnel.

Pourquoi choisir un accompagnement par la Thérapie Brève ?

L’approche centrée sur la solution est efficace pour une très large fourchette de problèmes, que ce soit au niveau individuel, d’un couple, d’une famille, dans la vie professionnelle ou encore pendant les études.

En voici une liste non exhaustive :

  • Problèmes relationnels :
    déprime, dépression, mal-être, mauvaise image de soi, recherche de sens, difficultés d’affirmation de soi, perte de confiance, timidité, difficulté de prise de parole en public, améliorer sa communication, résoudre les conflits interpersonnels.
  • Problèmes personnels :
    Angoisses, phobies, peurs, Retrouver de la motivation, améliorer son organisation, procrastination, Manque de prise de décisions, difficulté de faire des choix ou de les prioriser, stress, burn-out, bore-out, des relations excessives avec le tabac, l’alcool, les jeux vidéo, le sexe, etc.
  • Adaptation aux changements :
    changement de cap professionnel, entretiens d’embauche, séparation, deuil, maladie, conflit, chômage, difficultés scolaires.

Les objectifs d’une thérapie brève ou ACT sont les suivants :

  • aider la personne à trouver le chemin de son équilibre
  • la guider dans la bienveillance et le respect de son modèle du monde vers la solution qui sera bonne pour elle et non de se substituer à elle
  • de soulager la souffrance psychologique le plus vite possible
  • d’amener la personne à faire des expériences nouvelles qui vont lui permettre d’aborder sa vie présente et future de manière plus sereine

Elle se déroule en général, comme son nom l’indique, sur une durée assez courte. Parfois, 1 seule séance peut suffire. En général, 2 à 10 séances peuvent être nécessaires selon les objectifs à mettre en place.

Une thérapie comportementale à la fois humaniste et existentielle

Comportementale d’abord, car elle est basée sur les théories de l’apprentissage et sur la théorie comportementale contemporaine du fonctionnement cognitif : la théorie des cadres relationnels.

Humaniste
ensuite, car elle met l’humain au centre de la relation et des préoccupations. La question n’est plus le symptôme, mais la personne. Le style n’est plus l’expertise et la neutralité mais l’authenticité et la vulnérabilité. On ne parle plus de client, de patient ou de bénéficiaire, mais de personne, d’une rencontre, d’un accompagnement.

Existentielle
finalement, car le sens, les valeurs et les besoins sont le cœur de l’intervention.

Il s’agit de « mettre du sens dans sa vie sur base de son expérience présente » et non la recherche du sens des comportements présents par l’analyse du passé.